vendredi 11 mai 2012

Ne plus s'appartenir

Je ne sais pas si c'est la même chose pour vous, mesdames, mais il y a des jours où je voudrais être seule avec mon moi-même sur une île déserte de préférence.

Ne vous méprenez pas. J'adore mes enfants, tout comme mon homme mais j'ai encore un certain amour envers ma personne aussi. Et ces derniers temps, je trouve que je n'ai pas beaucoup l'occasion de m'accorder un minimum d'attention.

Avec BébéFille qui fait ses galipettes et les deux grands qui semblent m'avoir élue "saveur du mois", les journées sont bien chargées. PapaAquatique s'est toujours occupé assidûment de sa descendance mais dernièrement, il fait face à un rejet massif. Le putsch total.

BébéRoux et PetitFrère sentent la menace de la bedaine naissante. Cette vie qui grandit en moi et qui sera bientôt maître de nos nuits les intimide un peu. Alors, ils en profitent. Je suis la seule autorisée à faire les déjeuners, à répondre à leurs questions, à les aider à s'habiller, à les border, à les laver, à les consoler, et la liste est longue. Nous passons de beaux moments (et mon homme profite un peu de ces vacances forcées) mais je commence à me sentir envahie.

Autant par BébéFille qui a pris possession de mon intérieur que des deux petits hommes qui réclament chaque seconde de mon attention. Comme je ne peux plus me réfugier dans l'entraînement pour quelques moments de solitude (je viens de dévoiler un secret bien gardé de la mère athlète), je suis coincée.

Heureusement, il me reste encore le bureau où je peux m'isoler un peu et faire respecter mon espace vital. À moins que je ne m'évade pour quelques jours de solitude pour permettre à mes "hommes" de reconnecter entre gars. Je suis tentée...

1 commentaire:

Alexandra a dit…

L'automne dernier, je me suis offert un long week-end sans enfants ni mari, ça m'a fait un très grand bien. Je suis revenue nouvelle et pleine de projets. Ma famille reste toujours ma priorité, mais doucement je reconnecte avec moi-même.

Un bon moment de solitude aura toujours un effet positif sur toute la famille.