jeudi 6 septembre 2007

Mots d'encouragement pour les Isabelle

Je viens juste de remarquer que 3 compagnes de grossesse s'appellent Isabelle (MamanRousse est définitivement au ralenti!). Mes 3 mousquetaires ne sont pas très chics ces temps-ci.

Elles se tapent (et le mot semble faible quand on vit dans le moment présent) la fatigue des débuts de futures grosses qui pourrait endormir un cheval. Difficile de croire que le "moton" de cellules qui deviendront bébé peuvent vous jeter à terre à ce point. Il y a aussi les maux de coeur matinaux causés eux aussi par la future descendance. Si petit mais si présent à la fois.

Alors, elles s'accrochent mes femmes. Elles savent au plus profond d'elles mêmes (même à 4 pattes devant le bol) qu'un jour, ça ira mieux. Que d'ici quelques semaines, elles verront la lumière au bout du tunnel et la petite crevette qui leur poussent sous le bedon. Elles savent aussi que dans quelques mois elles auront tout oublié et s'émerveilleront devant le miracle qui s'est opéré en elles.

La mémoire d'une maman semble tellement mal faite que lors de leur prochaine grossesse, elles auront probablement oublié le "bonheur" des débuts ;o) Une chance... Si les mamans se souvenaient, ça ferait longtemps que l'être humain aurait disparu de la surface de la terre ;o)

1 commentaire:

Les DH: a dit…

Eh bien je suis sortie de ma léthargie du premier trimestre maintenant donc je souhaite bonne chance à tes 3 amies!